Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 02 juin 2017

Napoléon, commandant d'artillerie

Le commandant d’artillerie était à tout et partout. Son activité, son caractère, lui avaient créé une influence positive sur le reste de l’armée. Toutes les fois que l’ennemi tentait quelques sorties, ou forçait les assiégeant à quelques mouvements rapides et inopinés, les chefs des colonnes et des détachements n’avaient tous qu’une même parole : «  Courez au commandant de l’artillerie, disait-on, demandez-lui ce qu’il faut faire ; il connaît mieux les localités que personne. » Et cela s’exécutait sans qu’aucun s’en plaignît, Du reste, il ne s’épargnait point ; il eut plusieurs chevaux tués sous lui, et reçut d’un Anglais un coup de baïonnette à la cuisse gauche ; blessures grave qui le menaça un temps de l’amputation.

Étant un jour dans une batterie, où un des chargeurs est tué, il prend le refouloir, et charge lui-même dix à douze coups. A quelques jours de là, il se trouve couvert d’une gale très maligne ; on cherche où elle peut avoir été attrapée ; Muiron, son adjudant, découvre que le canonnier mort en était infecté. L’ardeur de la jeunesse, l’activité du service, font que le commandant d’artillerie se contente d’un léger traitement, et la mal disparut ; mais le poison n’était que rentré, il affecta longtemps sa santé et faillit lui coûter la vie. De là, la maigreur, l’état chétif et débile, le teint maladif du général en chef de l’armée d’Italie et de l’armée d’Égypte.

Ce ne fut que beaucoup plus tard, aux Tuileries, après de nombreux vésicatoires sur la poitrine, que Corvisart le rendit tout à fait à la santé ; alors aussi commença cet embonpoint qu’on lui connu depuis.

 

f1.highres

Estampe 
Le nouveau Robinson apprivoisant des rats dans l'Ile de Sainte-Hélène 

*

Le dernier voyage de Napoléon, mémorial de Sainte-Hélène - Comte de Las Cases. Collection 10/18 pp.91-92

> Mémorial de Sainte-Hélène, Comte de Las Cases. Site archive.org :

https://archive.org/details/mmorialdesaint01lasc

> Bibliographie : Gallica.fr

https://www.napoleon.org/wp-content/uploads/2016/04/saint...

 

 

Écrire un commentaire